Si vous pratiquez le yoga ou la méditation, vous avez probablement déjà entendu le mot chakra. Nous ne les travaillons pas spécifiquement dans nos cours de yoga mais il arrive d’y faire référence et il est intéressant de savoir à quoi ils correspondent.

Issu de la culture ancestrale hindoue, le mot chakra signifie “roue” en sanskrit. Il désigne un flux d’énergie traversant le corps. Dans la médecine traditionnelle indienne , l’être humain est vu comme un ensemble énergétique et le corps humain comme un système permettant la circulation de flux énergétiques. Dans cette logique, les blocages de chakra provoqueraient des perturbations physiques et/ou émotionnelles.

Selon cette médecine traditionnelle (médecine ayurvédique), chaque individu aurait sept chakras primaires, également appelés points focaux ou énergétiquesk, situés le long de la colonne vertébrale. Ils seraient reliés entre eux par des canaux (ou nadis), dans lesquels circule l’énergie vitale (ou prana).

Les sept chakras de la médecine ayurvédique

Chaque chakra règne sur des aspects particuliers de nos vies.

  1. Chakra de la couronne, Sahastrar : contrôle les zones du cerveau,  la mémoire, la spiritualité et d’autres émotions.
  2. Chakra des sourcils, Ajna : la croissance et les régions faciales, ainsi que l’intuition et le raisonnement de l’individu.
  3. Chakra de la gorge, Visuddha : stimule la créativité et la capacité d’un individu à communiquer ou à exprimer des opinions.
  4. Chakra du cœur, Anahata : contrôle la région du cœur et régit la compassion, le pardon, ainsi que l’amour des autres et de soi-même.
  5. Chakra du plexus solaire, Manipura : règne sur le pancréas, le foie, les intestins et les organes similaires, mais aussi l’ego, l’estime de soi et le tempérament.
  6. Chakra sacré, Svadisthana : agit sur le système reproducteur et les reins, ainsi que les sentiments d’intimité, de sensualité et de connexion globale avec les autres.
  7. Chakra racine, Muladhara : régit les jambes, les hanches et la région du bas du dos, et influe sur les sentiments de sécurité et de sûreté d’un individu.

Lorsqu’ils sont mal alignés ou ignorés, les chakras peuvent affecter négativement ces aspects. Grâce à la méditation, les chakras maintiennent l’équilibre et l’alignement de soi.

Autres articles du blog

Bol-tibetain

Les bols tibétains

Leurs vibrations sont utilisées en sonothérapie, la thérapie par le son.

Retour haut de page